Créer son oracle, c’est toute une aventure ! Lorsqu’on se lance, se pose rapidement la question pratique : édition ou auto-édition ? Pour être franche, il n’y a pas de mauvais choix. Dans une configuration comme dans l’autre, on retrouvera des avantages et des inconvénients différents. Il suffit donc d’en être bien conscient(e) pour faire le meilleur choix selon la nature de notre projet, nos envies et notre tempérament. Dans ce petit article, je te partage quelques éléments de comparaison pour t’accompagner dans votre décision.

Créer son oracle : le choix de l’édition

créer son oracle

Les avantages

  • Être accompagné dans le projet
  • Possibilité de bénéficier du réseau d’illustrateurs de l’éditeur
  • Déléguer l’impression à l’éditeur
  • Déléguer la gestion des stocks et des commandes à l’éditeur
  • Déléguer la gestion des envois à l’éditeur
  • Bénéficier du marketing et de la communication effectuée par l’éditeur
  • Toucher la communauté de l’éditeur
  • Bénéficier du réseau partenaire de l’éditeur
  • Relecture de ton projet
  • Porte ouverte à de futurs projets avec l’éditeur

 

Les inconvénients

  • Moins de liberté de création et de possibles retouches de ton projet (l’oracle doit convenir à la ligne éditoriale)
  • Moins de marge lors de la vente du produit
  • Moins de possibilité de disposer de ton oracle comme tu l’entends
  • Des délais et des livrables à respecter
  • Impossible de faire marche arrière et l’auto-éditer après l’avoir édité

 

Exemples d’éditeurs

Groupe Trédaniel, Éditions Alliance Magique (Arcana Sacra), Éditions Souffle D’or, …

 

Créer son oracle : le choix de l’auto-édition

créer son oracle

Les avantages

  • Liberté totale de mener ton projet comme tu l’entends, tant sur l’offre, que sur l’oracle en lui-même ou encore la façon de communiquer
  • Les délais sont ceux que tu te fixes (mais prévoit large pour l’impression quand même mdr)
  • Disposer de ton oracle comme tu l’entends
  • Fixer le prix qui est OK avec toi
  • Bénéficier d’une belle marge sur ton produit final
  • Tu peux le faire éditer dans un second temps

Les inconvénients

  • Investissement initial nécessaire pour imprimer ton oracle
  • Très grosse charge de travail et responsabilités sur tes épaules :
    • Chercher toi-même comment imprimer ton oracle
    • Gérer toi-même la relation imprimeur avec les bonnes spécificités techniques selon le résultat escompté, l’acheminement de tes oracles jusque chez toi
    • Stocker tes oracles (il faut de la place !) et gérer ce stock
    • Trouver des personnes pour relire ton projet ou le relire toi-même en intégralité
    • Gérer les commandes de tes clients toi-même (factures, compta, envois…)
    • Gérer le marketing et la comm toi-même
    • Trouver toi-même tes clients ou chercher des partenariats
    • Réagir vite et trouver des solutions quand tu rencontres un obstacle

 

Bien évidemment, ce qui est cité ici comme « avantages » et « inconvénients » dépendant avant tout de ton projet et de ta perception.

Pour mon premier oracle, j’ai choisi l’auto-édition. Déjà parce que j’aime le challenge que représentaient les « inconvénients », que je perçois plutôt comme une certaine charge de travail à assumer que de réels inconvénients, ensuite parce que je souhaitais me sentir totalement libre pour ce premier projet, et enfin parce que j’ai toujours la possibilité de l’éditer ensuite (alors qu’une fois que le projet est édité, il semble compliqué de l’auto-éditer). Tu peux découvrir mon travail et retrouver cet oracle sur la boutique spirituelle : il est maintenant disponible et les délais de livraison sont d’environ 3 à 4 jours ouvrés, selon le fonctionnement de La Poste.

Concernant mes futurs créations (déjà en cours haha !), certaines sont destinées à l’édition et d’autres à l’auto-édition. Je t’écrirai d’autres articles témoignages sur ces sujets ! Si tu as des questions sur comment créer son oracle, je t’invité à les poser en commentaire.


Ce blog étant collaboratif, si toi aussi tu souhaites écrire un article sur un sujet spirituel, ou de développement personnel, je t’invite à consulter la rubrique J’écris un article, où à m’écrire via la rubrique Contact.

6 thoughts on “Créer son oracle, 2 options : édition ou auto-édition ?

    Bonjour et merci pour cet article très intéressant. Je pensais passer par une maison d’édition pour mon Oracle mais je ne sais pas comment le présenter ! Dois-je faire imprimer un prototype à leur envoyer ? Une version faite maison pour leur montrer l’idée générale pourrait suffir ? Questions bêtes mais ayant peu de moyens, la question qui me préoccupe le plus c’est combien va me coûter ce projet qui me tient à cœur ?! Merci par avance 😊

      Hello Doriane, alors je suis plus calée en auto-édition qu’en édition. Je te donne tout de même l’info « budget » : de mon expérience, en auto-édition il faut compter un budget autour de 2000€ (en imprimant en Chine), 2500€ pour être large (en prenant en compte tous les à côtés). Donc si tu n’as pas un gros budget à consacrer au projet, il vaut effectivement mieux partir en édition. Concernant ta question sur les proto, pour faire imprimer un prototype, en version basique tu peux t’en tirer pour pas trop cher, mais si tu veux le faire imprimer avec diverses spécificités (taille des cartes sur mesure, fini brillant, boite, etc) ça grimpe très vite et tu peux rapidement te retrouver avec un prototype de 70/80€. Pour présenter ton projet, un prototype maison (cartes imprimées par tes soins et plastifiées par exemple) me semble amplement suffisant.

      Personnellement, j’ai un projet d’oracle à présenter à un éditeur pour ce printemps, je vais te dire comment je compte m’y prendre : je monte un dossier qui contient un document PDF présentant le jeu, son univers et ses particularités, une dizaine de cartes (format PDF donc pas imprimées) et le livret d’accompagnement (toujours format PDF). Je n’imprime rien, pour la simple et bonne raison que le projet est souvent un peu revu et évolue selon les retours de l’éditeur, d’autant qu’ils ont suffisamment d’expérience pour évaluer le projet sans prototype (ce n’est que mon avis). Voilà, je t’en dirai plus dès que le projet sera présenté 😀 N’hésite pas à nous dire comment ça avance de ton côté, et bon courage pour ce beau projet ! 🙂

    Super article ! Merci beaucoup pour ces conseils 🙏🏾☺️
    Je suis justement aussi en plein entrain de me prendre la tête avec le choix d’un imprimeur. Je suis passée par Makeplayingcards, mais à ma grande surprise le colis est arrivé de Chine avec des taxes douanières exorbitantes pour 2 simples premières maquettes d’essai… qui sont très jolies soit dit en passant mais je ne peux me permettre des coûts aussi exorbitants, ça reviendrait à vendre mon jeu à près de 80€ !
    Du coup si tu as un imprimeur à me conseiller je suis preneuse. 🤗 Mais j’avoue qu’en même temps je me tâte pour présenter mon projet d’Oracle à un éditeur mais je ne sais absolument pas comment m’y prendre et j’avoue appréhender un peu aussi que tout mon travail soit revu dans le cas où mon projet serai accepté … et le crowdfounding aussi j’y songe … Arf ! Trop de questionnements 😆 😅. En tout cas merci pour ce partage d’expérience. A bientôt

      Avec plaisir pour les conseils 😁
      Alors plutôt que de passer par makeplayingcards je te dirais plutôt de rechercher un imprimeur directement dans le pays d’impression selon tes criteres, car il saura aussi te conseiller sur la livraison. Par exemple, nous avons opté pour une livraison en train (superrrrr lonnnnng) et il n’y avait aucune taxe de douane, alors qu’en avion il y en avait.
      Après le crowdfunding peut être une option oui 😊 si tu le fais, envoie-moi le lien 🤗
      Quant à l’éditeur, je comprends tes craintes mais ça peut aussi présenter d’autres avantages 😁 mon prochain projet d’Oracle sera présenté à un éditeur 😊

      Bon courage avec ton oracle !! 🤗

    Bonjour article intéressant. J’ai pour les fêtes créer un jeu de cartes avec des illustrations et des mantras. Je n’ai pas la prétention de le commercialiser mais je l’ai auto édité pour en distribuer autour de moi. j’ai fait 50 tirages. Je suis passée par print europe pour l’impression et j’ai « bidouillé » le fichier moi même avec un gabarit et un logiciel de PAO open source. je suis ravie du résultat. On verra comment il sera accueilli par mes proches

      Hello,
      Super, c’est un joli projet ! Je suis sure que tes proches seront très contents 😊
      Quant à la commercialisation je ne sais pas si ça demande de la prétention, mais énormément de travail, de motivation et un peu d’ambition… ça c’est sûr 😁 … mais ça se fait, et c’est merveilleux de voir les retours des personnes qui adoptent son oracle 🥰

Laisser un commentaire