« La lettre à son corps », qu’est-ce c’est ? Eh bien, combien de personnes parmi vous, chers lecteurs et lectrices, aiment leur corps tel qu’il est ? Avec ses qualités, mais aussi avec ses défauts ? Combien parmi vous apprécient leur corps pour ce qu’il est et pour tout ce qu’il vous permet d’accomplir ? Il s’avère que l’acceptation de son corps apparaît souvent (et pour beaucoup) comme quelque chose de délicat et difficile. C’est pourquoi j’ai envie de vous partager cet exercice un peu particulier « La lettre à son corps », qui m’a aidé à m’accepter et m’aimer davantage.

Le Contexte

Accepter son corps 3

Alors clarifions les choses dès maintenant, je ne suis pas en train de te vendre une méthode magique qui te permet de t’aimer follement du jour au lendemain, mais plutôt de te partager un exercice pour t’aider à entretenir une relation plus douce et harmonieuse avec ton corps.

Ce que je te propose, c’est un exercice grâce auquel tu prendras du recul sur toi-même, sur la perception que tu as de votre corps. Ecrire une lettre à son corps a pour but de t’aider à prendre conscience que ton corps est non seulement beau, mais qu’il est utile. Oui, utile. Peut-être que tu trouves cela drôle tellement ça semble évident, sauf que l’on se concentre souvent sur l’aspect esthétique au détriment de l’aspect « fonctionnel », autrement dit de la santé, ce qui est un peu dommage finalement.

Allez c’est parti, je t’explique comment écrire une lettre à son corps ci-dessous.

Le Matériel

Accepter son corps 2

  • Papier ou carnet
  • Stylo
  • Mouchoirs

L’Exercice : la lettre à son corps

lettre à son corps

Pour une fois, avec cet article, tu vas écrire plus que tu ne vas lire !

Le but est donc de rédiger une lettre à ton corps, pour le remercier, le complimenter. Dans cette lettre, tu écris tout ce que tu peux ressentir de positif vis à vis de ton corps, les raisons pour lesquelles tu l’aimes, ce qu’il te permet d’accomplir et de réaliser. Commence par des petites choses toutes simples, ça sera déjà très bien.

Ensuite, pour aller plus loins, tu peux aussi évoquer ce que tu considères comme tes petits défauts, mais en les acceptant, en relativisant et en prenant conscience qu’ils ne sont finalement pas si dramatiques… voire même beaux, charmants !

Quelle que soit la période que tu traverses actuellement, tu as forcément des raisons d’aimer et de remercier ton corps. D’ailleurs, dans le cas contraire, tu ne serais pas en train de lire cet article, ni en train d’envisager de faire cet exercice, haha !

Si toutefois, en lisant ces quelques lignes, tu ne trouves aucune inspiration pour te lancer, qu’après te concentrer sur ton corps tu ne trouves rien de positif à écrire, aucune raison de remercier ni d’aimer votre corps… alors il vaut peut-être mieux reporter l’exercice à plus tard, plutôt que de se forcer, de le faire à contrecœur et ne pas croire à ce que l’on écrit.

Rassure-toi, nous avons tous de belles choses à raconter sur notre corps… ce n’est pas réservé aux autres. Si ça ne vient pas spontanément maintenant, ne culpabilise pas, tu trouveras les mots plus tard. En t’entrainant à changer ton focus, à savoir, te concentrer sur le positif plutôt que sur le négatif, tout deviendra plus fluide et plus facile.

Sur ce, je te laisse passer à l’exercice… 

Si tu en as le courage, tu pourras ensuite lire ta lettre à voix haute. Personnellement je l’ai fait et j’ai fondu en larmes (en plus, c’était devant 3 autres personnes !). J’ai bien dû mettre 15 minutes avant de pouvoir la lire. Ceci dit, la lettre à son corps fût une expérience positive car j’ai pu évacuer des émotions enfouies depuis trop longtemps !


J’espère que cet exercice original, consistant à écrire une lettre à son corps, t’aura aidé et fait vivre une belle expérience avec ton corps. Tes retours sont les bienvenus en commentaire, et si tu connais d’autres exercices de ce type, je t’invite à les partager (peu importe la thématique !).

Ce blog étant collaboratif, tu es le/la bienvenu(e) pour écrire ton propre article. Pour en savoir plus, je te propose de visiter la rubrique Publier un article, ou alors la rubrique Contact pour en discuter directement.

Laisser un commentaire