La libération grâce à la lettre de pardon !

Dans cet article, Little-so’ partage son expérience de la lettre de pardon. Explications détaillées pour se lancer, petits conseils bienveillants dispensés avec une touche d’humour… nous vous laissons découvrir son témoignage !

 

La lettre de pardon, qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’une lettre, manuscrite, qui vise à libérer de ce qui entrave, nous retient. Pardonner est le premier pas pour lâcher-prise. On peut l’adresser à qui l’on veut, du moment qu’elle est sincère. Ecrire une lettre de pardon permet de se libérer émotionnellement, énergétiquement, et d’avancer.

 

Attention !

Il ne faut pas « la faire pour la faire ». Il faut prendre conscience de ce qu’elle implique, de la libération qu’elle va entraîner.

Pour cela, il faut aussi prendre conscience de ces mantras :

« Une personne n’a de l’influence positive ou négative sur notre vie, QUE si on la laisse faire. »

« Tu n’es coupable de rien, mais tu es responsable de tes propres failles. »

Et oui, l’autre n’est pas à 100% « fautif », vous l’êtes aussi, car vous l’avez inconsciemment laissé faire. Prenez conscience de ça, et surtout, acceptez-le ! Nous sommes Humain, l’erreur est humaine, nous sommes des êtres imparfaits, et il faut l’accepter !

 

Comment s’y prendre pour rédiger sa lettre de pardon ?

1ère partie

Rien de plus simple, prenez une feuille, un crayon, un bon paquet de mouchoir, et une bouteille d’eau 😅 (je ne rigole pas pour les mouchoirs 🤣).

Commencez juste par « Prénom de la personne/maman/papa/un tel », je te pardonne. Puis écrivez ce que vous ressentez.

Commencez par écrire un paragraphe. Et ne lisez la suite de cet article UNIQUEMENT lorsque vous aurez écrit ce paragraphe ! (Ne trichez PAS ! À quoi cela vous servirait ?)

.

.

.

2ème partie

Une fois votre paragraphe terminé, arrêtez-vous. Relisez votre paragraphe à haute voix.

Comptez les « je » et les « tu ». Looogiquement, vous devriez avoir beaucoup plus de « tu » que de « je ». Maintenant, relisez les mantras cités plus haut et réécrivez ce paragraphe, en remplaçant les « tu » par « je »… pour prendre conscience de votre part de responsabilité.

 

Quelques exemple pour réécrire votre paragraphe ?

Par exemple, au lieu de «  je te pardonne parce que tu m’as rejeté », écrivez « je te pardonne parce que je me suis senti(e) rejeté(e) »… Et expliquez la blessure que vous avez subie, un peu comme si un enfant vous demandait « Qu’est-ce que c’est que la trahison, le rejet, l’abandon ? ». Mots simples.

Pour exemple le rejet :

« Pour moi, le rejet c’est avoir l’impression de ne pas faire partie d’un groupe, d’avoir l’impression d’être différente, d’être un alien alors que tout autour de moi est semblable, rentre dans des cases. Mais je te pardonne, car je ne peux pas et ne veux pas faire partie de ces cases. Je suis différente, j’ai mes défauts, ma vision de choses, et je n’ai pas à me sentir rejetée pour ça. Je te pardonne et je me pardonne parce que je suis humaine, et que je ne serais jamais « parfaite », mais j’accepte cette imperfection, je m’accepte et je m’aime pour ce que je suis, parce que je suis moi et que je ne dépend pas des autres. »

Quand vous avez fini, et vidé « normalement » toutes les larmes de votre corps XD, brûlez la lettre (dans un endroit sécurisé SVP, je ne suis pas responsable de l’incendie 🤣), ou jetez-la dans une rivière (pas dans de l’eau stagnante) en prenant conscience que vous n’aurez plus à pleurer pour « ce que cette personne à fait », que cette blessure que vous ressentez n’est que VOTRE perception et VOTRE interprétation des faits, et non ce que quelqu’un est ou fait.

Vous verrez qu’un poids se libérera en vous ! Hey ! Début de la guérison si je puis dire 😉

Et n’oubliez pas, « Les autres sont avec toi comme tu es avec eux et avec toi-même ». Aimez-vous ❤️✨🙏


Une petite présentation de l’auteure

Sophie« Little-so’, gémeaux, 28 ans automnes et toutes mes dents. Danseuse à mes heure perdues, magnétiseuse intuitive à mes autres (ah et graphiste/illustratrice aussi !), je m’intéresse à tout ce qui touche de près ou de loin la spiritualité (lithothérapie, méditations, oracles etc.). J’espère que l’article vous parlera ! ♡ Amour et chocolat ♡ »

 


Cet article vous a plu ? Avez-vous déjà écrit une lettre de pardon ? Si oui, comment l’avez-vous vécu ?

Si comme Little-so’ vous souhaitez écrire un article sur le thème de votre choix, nous vous invitons à visiter la rubrique A vous d’écrire pour prendre connaissances des quelques informations sur le sujet… ou à nous contacter via la rubrique Contact pour toute question.

Laisser un commentaire