Le burnout : trop de tout pendant trop longtemps !

Najate Alabdli, enseignante et passionnée par le développement personnel nous propose un article sur le burnout. Le burnout est un manque de motivation, un épuisement professionnel et une fatigue émotionnelle, mentale et physique. Le burnout se forme à la suite de beaucoup de stress, mais ces facteurs de pression doivent durer pendant une période prolongée pour que l’on puisse parler de burnout .Les thérapeutes  définissent le burnout comme étant « trop de tout pendant trop longtemps ». Il est à noter que le burnout ne touche pas tous les aspects de la vie, il ne touche que l’aspect professionnel.

burnout

Causes du burnout

L’épuisement professionnel est dû généralement à un stress chronique : La personne se trouve confrontée à une grande quantité de travail, elle subit une haute pression de la part de son employeur et dans certains cas elle peut être mal rémunérée ou pas assez récompensée. En plus de ces facteurs, il y a la dévalorisation du travail effectué ce qui crée une sensation d’inefficacité chez le sujet en question et par la suite un manque de confiance en soi et en ses compétences ; le manque de soutien de la part des collègues et de l’employeur renforce ce sentiment « d’invalidité ».

 

Personnes touchées par le burnout

Certaines personnes sont plus touchées par le burnout que d’autres et contrairement à ce que l’on peut croire, ces personnes ne sont pas vulnérables ou fragiles, elles sont perfectionnistes tout simplement ; et ce perfectionnisme ne leur laisse pas le choix : elles sont exigeantes non seulement envers les autres mais aussi envers elles-mêmes, leurs attentes dépassent les limites surtout quand il s’agit du boulot, la crainte de défaillance augmente ce mal-être. Le burnout touche surtout les «  bons » éléments, les personnes qui se donnent corps et âme pour leur travail, on les voit continuer à travailler même quand la fatigue, le désespoir ou le mécontentement s’emparent d’elles. Elles continuent, ignorant les besoins de leurs corps, elles luttent pour rester productives. On est face à des personnes qui surmontent le stress, la fatigue et l’angoisse et qui pensent qu’en arrivant à leurs objectifs, toutes ces sensations vont disparaître, mais en réalité ce mal-être ne fait que s’amplifier, c’est un cercle vicieux : Le stress va faire partie intégrante de leur quotidien, les ressources corporelles et psychique s’épuisent et le corps s’affaiblit ;en conséquence la personne va détester son travail et son entourage :Sa vie professionnelle et personnelle va s’en altérer. La personne en burnout est au bord de la dépression, parce qu’il ne faut pas confondre burnout et dépression ; le burnout est l’étape qui précède la dépression.

 

Le traitement du burnout

Une personne en burnout a besoin de repos pour que le corps récupère et reprenne ses forces, la consultation d’un médecin est obligatoire ; une fois que le corps s’en remet, la personne doit se faire suivre par un thérapeute. Le burnout prend du temps pour s’installer, la guérison prend aussi du temps. La consultation d’un coach va aider la personne en burnout à prendre conscience de son état pour une meilleure connaissance de soi, de ses aspirations et de ses projets. Grâce à une écoute active le coach va amener le coaché à tracer et à comprendre le schéma qui le fait plonger dans le stress, il l’aidera aussi à construire une stratégie défensive pour choisir une nouvelle orientation professionnelle : c’est la construction d’un projet professionnel qui prône l’équilibre travail-vie privée.

 

Élèves et étudiants en burnout

Il n y’a pas que les employés ou les fonctionnaires qui peuvent « succomber »au burnout, nous trouvons aussi des élèves et des étudiants. Je préfère prendre l’exemple des adolescents parce qu’en fait les parents sont en partie responsables de ce mal-être : Très souvent le stress des parents déteint sur les enfants. Les parents eux-mêmes, sous l’emprise d’une pression sociale (Comparaison des notes et des résultats scolaires de leurs enfants avec ceux des voisins ou de la famille) soumettent leurs adolescents à une grande pression. La pression scolaire y est pour beaucoup dans le burnout des adolescents : emplois trop chargés,  devoirs en grande quantité, manque de sommeil.

 Le burnout de l’adolescent se traduit par un manque d’appétit, des troubles d’humeur (hypersensibilité et hyper-susceptibilité), des maux de tête et de ventre…etc. Ces signes sont suffisants pour mettre l’adolescent au repos pour au moins une semaine, et lui épargner toute situation de stress. Les parents doivent impérativement réagir parce que dans le burnout, l’épuisement physique et moral est automatiquement suivi du craquage : problèmes de concentration et de motivation accompagnés d’une perte de confiance en soi. Le passage par un coach est très recommandé dans la mesure où celui-ci va lui donner les outils qui vont lui permettre  de revoir ses priorités pour réussir son parcours et étudier en toute autonomie. La gestion du stress passe par la relation de l’adolescent au temps, le coach propose des exercices sur la gestion du temps pour pouvoir arrêter d’être anxieux et de se projeter dans l’avenir : au lieu de penser au contrôle de maths de demain, je me focalise sur aujourd’hui et je m’organise pour vivre le temps présent et faire ce que j’ai à faire (toujours en relation avec le contrôle de maths). La gestion du stress passe aussi par un contrôle de respiration, en s’exerçant à réguler sa respiration on arrive à vaincre l’anxiété. La détente et la méditation sont très recommandées dans le cas du stress, elles permettent de chasser les idées négatives et les croyances limitantes.

Enfin, les parents doivent apprendre à lâcher prise, à responsabiliser leurs enfants et à vivre leur scolarité de façon sereine


Un petit mot sur l’auteur

Najate imageNajate Alabdli, enseignante, dispose d’une solide formation universitaire. Elle a étudié conjointement les sciences de l’éducation et la littérature française. Elle a toujours aimé la lecture, le développement personnel l’interpelle en particulier. L’écriture est pour elle une passion cachée qui s’est révélée dernièrement.

 


Si vous souhaitez partager votre expérience sur le sujet, n’hésitez pas à le faire en commentaire 🙂

Enfin, si comme Najate vous souhaitez écrire votre propre article, je vous invite à visiter la rubrique A vous d’écrire, ou Contact pour en discuter.

6 réflexions sur “Le burnout : trop de tout pendant trop longtemps !

  1. elaref ahmed dit :

    Merci pour cet article,Najate.Un jour ou l’autre,on finit par sentir cet épuisement professionnel,mais à des degrés différents.Si on n’ est pas vigilant,on succombe au burnout.Pas mal de personnes autour de nous ont vécu cette situation.

  2. Anonyme dit :

    C est vrai, la société de consommation dans laquelle nous vivons aujourd hui, nous oblige à subir des coups douleureux ,qui bombardent quotidienement notre santé aussi bien physique que psychique.
    Le stress on est le meilleur precursseur.
    Chere Najat ,il me semble que vous avez bien expliqué et en meme temps vous avez reussi à mettre le doigt sur ses causes et conséquences ,que tout le monde va en tiré profit pour éclairer davantage la feuille de route du reste de sa vie.

  3. Falih Falih dit :

    Article très intéressant , tu as abordé un sujet important , écrit d’une manière fluide et facile à comprendre .
    Courage et bonne continuation ma chérie 💓💋

  4. SoFia El Issaoui dit :

    Je viens de lire ton article ma chérie, tu as vraiment touchée tout les points qu’on vie chaque jours, il faut savoir vivre sans stress.. ❤❤. Courage et bonne continuation 💋

    • Loubna Sbih dit :

      Sujet tendance, tellement intéressant que je me vois dedans. Bien écrit, dans un style simple et concis. Bonne continuation pour des articles futurs de même succès…

      • Anonyme dit :

        Article très intéressant , tu as abordé un sujet important , écrit d’une manière fluide et facile à comprendre .
        Courage et bonne continuation ma chérie 💓💋

Laisser un commentaire