Si je n’avais pas peur…

Il y a quelques temps, je profitais d’une merveilleuse séance de réflexologie avec Julie de Potenti’ailes de Lumière. A la fin de la séance, celle-ci me confie qu’elle a ressenti un blocage au niveau des reins. Je demande alors “Et qu’est-ce que cela signifie ?”, elle sourit avec une grande bienveillance et me répond “les reins, c’est le temple de la peur”.

J’ai souris à mon tour, car je me retrouvais complètement là-dedans. C’est vrai, je vis souvent dans la peur. Une fois cet événement passé, je tombe quelques semaines plus tard, sur un événement inter-blogueur organisé par Si j’osais, sur le thème suivant “Et si je n’avais pas peur…”. Naturellement, ces quelques mots ont fortement résonné en moi. C’était un peu comme une piqûre de rappel. Bizarrement (ou pas), ce sujet m’a même un peu fait peur au début… car je ne savais pas par où commencer… ni quoi dire au final. Il m’inspirait autant qu’il me laissait muette. Étrange sensation. Quoiqu’il en soit, je me suis dis que c’était l’occasion de travailler sur ce blocage, que je devais me pencher dessus pour avancer.

Alors je pense qu’avant d’imaginer ce que serait sa vie sans peur, le point de départ est d’identifier sa/ses plus grande(s) peur(s). Celle(s) qui nous bouffe(nt) au quotidien.

A vrai dire, en ce qui me concerne ce n’est pas bien compliqué. En fait, je ressens systématiquement de la peur lorsque je suis dans le flou, dans l’inconnu… j’ai peur de la nouveauté autant qu’elle m’attire. J’ai peur d’échouer. Et puis cette peur qui m’envahit se transforme en stress… mais cela reste bien de la peur. Je crains sans cesse de perdre le contrôle, de ne pas pouvoir prévoir, de ne pas pouvoir anticiper, que les choses tournent mal et que je me retrouve dans une situation critique… au lieu d’être dans l’accueil et de me dire que tout est juste, que tout arrive pour une bonne raison même les épreuves les plus difficiles. J’oublie bien souvent que quelque soit la situation, il y a toujours une solution. Pourtant… ma mère me le répète (où plutôt me le rabâche !) depuis que je suis toute petite : “Il n’y a pas de problème, il n’y a que des solutions”. Je ne sais pas combien de fois j’ai entendu cette phrase, mais il faudrait que ça monte à mon cerveau un jour. Je ne perds pas espoir, ça viendra !

Alors maintenant… si je n’avais plus peur ? J’ai choisi de répondre sous forme de petite série de verbes à compléter. Je vous la laisse à dispo, pour celles et ceux qui voudraient y répondre à leur tour !

  • Je serais… plus ambitieuse dans mes projets
  • Je me sentirais… plus libre
  • Je ressentirais… plus de joie
  • Je verrais… comme la vie est simple et belle
  • Je ferais… ce que me dicte mon cœur
  • Je dirais… ce que je pense
  • Je penserais… que je suis parfaitement capable d’accomplir chacun de mes rêves et objectifs
  • J’agirais… avec assurance
  • J’oserais… croire en moi en toutes circonstances
  • J’accomplirais… la moindre idée farfelue qui me traverse l’esprit
  • J’essaierais… de nouvelles choses dès que l’occasion se présente
  • Je vaincrais… mes propres croyances limitantes
  • Je découvrirais… que finalement j’avance mieux sans avoir peur et sans douter
  • Je me rendrais compte que… seule la volonté est le véritable moteur
  • Je ressemblerais… à une femme accomplie et sûre d’elle
  • Je gérerais… mieux mes émotions
  • Je réussirais… ma vie, tout simplement
  • J’avancerais… plus vite et plus en confiance
  • Je croirais… en moi, et en mes rêves
  • Je garderais… espoir même dans les situations difficiles
  • J’arrêterais… de me poser 1000 questions à la secondes

Ce blog étant collaboratif, j’ai également invité des membres du groupe Facebook Épanouissement et Développement Personnel : My Surprising Life à participer, en répondant à cette question posée par Si J’osais : Et si je n’avais pas peur ? A quoi ressemblerait ma vie ? Qu’est-ce qui serait différent ?

Aurélie Morin : Si je n avais plus peur je déciderais d’emmener mes filles et mon chéri loin, de quitter nos accroches et habitudes pour une vie plus fun… Je le demanderais en mariage lol… Je ferai un métier dans ce que j’aime et non ce qui me permets de survivre… J’irais à la salle de sport ou à la piscine sans me soucier du regard des autres… Je n’aurais plus peur de grimper haut pour partager des moments à l’accrobranche avec mon aînée… Entre autres choses.

Aurore Brouillet : Si je n’avais plus peur j’arrêterais de chercher l’approbation dans le regard des autres à chaque fois que je fais ou dis quelque chose. Et je me ferai confiance.

Jessica Roger : Si je n’avais pas peur de mon image je gagnerais en confiance en moi. Si je n’avais pas peur de perdre ma famille je penserais un peu plus à moi.

Titia Flo Savannah : Si je n’avais plus peur je me sentirais plus légère, je pourrais être différente et plus sûre de moi. Je prendrais les choses comme elles viennent et cesserais de me torturer le crâne avec mille questions. Je partirais loin avec mes deux amours, mr et ma nana. Si je n’avais plus peur je ferais tomber mon masque, mais la peur et bien là, et elle nous ramène à la raison parfois 😉


Et vous ? A quoi ressemblerait votre vie sans peur ? Le simple fait de l’imaginer libère déjà d’un poids, alors je vous invite vivement à essayer !

Pour celles et ceux qui souhaitent écrire leur propre article, partager leurs expériences, conseils… sur un sujet en particulier (que ce soit celui-ci ou un autre), je vous invite à visiter la rubrique A VOUS D’ÉCRIRE, et à me contacter pour en discuter via la rubrique CONTACT.

5 réflexions sur “Si je n’avais pas peur…

    • Armelle dit :

      Merci à toi pour ton commentaire ☺️ il est vrai qu’il est important de savoir retourner la peur à son avantage de façon à se surpasser, plutôt que de la subir ☺️

  1. Emeline - Si j'osais dit :

    Merci Armelle pour ce chouette partage ! J’ai aimé découvrir chacun des témoignages Oh oui, la peur nous empêche tellement parfois de vivre la vie dont on rêve ! Mais en avoir conscience est déjà un premier pas 🙂 Merci encore pour ta participation !

Laisser un commentaire