Méditation, comment s’y prendre ?

Dans cet article, nous allons parler méditation. Je m’adresse plus spécifiquement à ceux qui n’osent pas se lancer, et ceux qui ont besoin de supports. Nous allons regarder ça de plus près, astuces, techniques et supports… tout pour vous aider à méditer !

 

Les supports

Commençons par le moins original, les supports ! Je vais vous lister ceux qui m’ont été utiles et qui ont fonctionné pour moi.

Applications

adult-app-business-276865

Vous avez dû en entendre parler, les applications de méditation guidée sont de plus en plus populaires. J’en ai utilisé deux : Petit Bambou et Mind. Je trouve que ces deux applis conviennent très bien à un débutant, ou quelqu’un qui ne médite pas depuis très longtemps, comme moi. Elles sont parfaites pour apprendre à se concentrer sur sa respiration. L’avantage avec petit bambou, c’est qu’il y a souvent une petite histoire, avec une morale qui fait réfléchir avant de commencer une séance. Cependant, pour ces deux applications, cela reste très centré sur la respiration à mon goût, avec des discours plus ou moins similaires d’une méditation à l’autre… J’ai eu le sentiment « d’avoir vite fait le tour », mais cela est peut-être dû au fait que je n’ai écouté que le programme d’initiation gratuit. Si vous connaissez d’autres applis du même genre, n’hésitez pas à les mentionner en commentaire, je serai ravie de pouvoir en tester de nouvelles.

Youtube

app-apple-hand-34407

Sur Youtube, vous trouverez plein de méditations guidées gratuites, sur des thèmes très variés : classique de 10 minutes, méditation du soir, du matin, pour l’harmonisation des chakras, la réduction du stress, le lâcher prise, la confiance en soi… Vous n’avez plus qu’à choisir ! Voici une chaîne que j’aime bien (et qui propose d’autres contenus que des méditations) : Affirmations Positives. Je vous conseille de choisir des vidéos avec lesquelles vous vous sentez parfaitement à l’aise. Je m’explique : prêtez attention à la voix de la personne qui vous guide, et à la musique de fond. Si l’une ou l’autre vous met mal à l’aise, changez de vidéo, même si vous ne savez pas pourquoi vous ne vous sentez pas bien à 100%. Il est important d’apprendre à s’écouter et à utiliser des supports avec lesquels on se sent parfaitement bien. La méditation est faite pour vous détendre, pas pour vous stresser.

Livres

books-indoors-pages-45717

Les livres offrent des discours méditatifs plus variés que ceux disponibles via les applications, et traitent différents thèmes tout comme les vidéos Youtube. Cela peut donc vous permettre de trouver de nouveaux axes de méditation. En ce qui me concerne, j’ai acheté un cahier de méditation lors du salon zen 2018 (je suis super fan des cahiers !). Cependant, l’inconvénient des cahiers/livres, c’est qu’en tant que débutant, généralement, on ne lit pas en même temps que l’on médite. Personnellement, je médite les yeux fermés car cela m’aide à me détendre. Et comme je ne sais pas lire les yeux fermés… j’en viens à ma première astuce !

 

Les astuces et techniques

Enregistrer soi-même sa méditation

mic-3035236_1920

Eh oui, si d’autres enregistrent des méditations, pourquoi pas vous ? Vous n’aimez pas votre voix, oui, je sais… personne n’aime écouter sa propre voix ! Cependant, cela reste une alternative à exploiter car je pense qu’elle peut vous apporter de NOMBREUX bénéfices ! Laissez-moi m’expliquer…

1 – Profiter d’un contenu fiable et personnalisé : Vous êtes sûr que les propos sont de qualité et qu’ils VOUS correspondent. Vous choisissez le texte qui vous plaît – vous pouvez même l’écrire si vous êtes à l’aise avec ce type d’exercice – vous le lisez à votre rythme, avec l’intonation qui vous convient, et enfin vous choisissez une musique de fond ou des sons que vous appréciez.

2 – Se sentir à l’aise avec la personne qui vous guide : certaines voix ont des intonations qui ne nous mettent pas en confiance, et certains d’entre nous n’aiment tout simplement pas se laisser aller, lâcher prise en écoutant la voix d’un(e) inconnu(e). Votre voix, même si vous n’aimerez pas l’écouter lors de vos premiers enregistrements, a au moins le mérite de ne pas vous rendre méfiant. Pour couronner le tout, vous savez qui parle, ce qui vous permet de vous laisser aller !

3 – Prendre confiance en soi, et s’accepter tel que l’on est, un peu plus, à chaque méditation : car oui, écouter sa propre voix, on s’y fait ! Et croyez-moi, ce n’est pas si terrible que ça. Surtout, en vous écoutant petit à petit, vous vous accepterez tel que vous êtes, et prendrez confiance en vous. Vous finirez bien par vous rendre compte que votre voix n’est pas si désagréable que ça 🙂

 

Exercice : l’écran de projection

coffee-dult-electronics-461050

J’ai pu expérimenter cet exercice sur le salon zen, lors d’une conférence animée par Sarah Diviné, qui propose d’ailleurs des méditations guidées sur son blog. Cet exercice va vous permettre de calmer vos pensées de manière efficace. C’est très simple : Fermez les yeux, détendez-vous, puis concentrez-vous sur votre respiration. Inspirez, puis expirez lentement. Trouvez le rythme qui vous convient pour vous sentir détendu. Vous allez ensuite imaginer un écran de cinéma, très loin devant. Puis, vous allez laisser une pensée venir à vous. Cette pensée, vous la lancez loin, jusqu’à ce qu’elle arrive sur l’écran de cinéma. Vous inspirez, et expirez de nouveau. Ensuite, vous accueillez une nouvelle pensée, que vous allez lancer sur l’écran de cinéma. Et ainsi de suite. Prenez votre temps, accueillez vos pensées une part une sans les juger jusqu’à vous sentir apaisé. Si vous êtes surpris par une pensée que vous trouvez étrange, cela est tout à fait normal. Pour la petite anecdote, j’ai pensé à un cochon-d’inde en faisant l’exercice… ce qui n’a à priori aucun rapport avec ma vie… comme quoi notre esprit peut être très étonnant parfois.

 

L’Auto-hypnose

pendulum-242740_1920

Oui je sais bien, ce n’est pas à proprement parler de la méditation. Cependant, je vous en parle car je pense sincèrement que cela peut aider certains d’entre vous. Personnellement, j’ai commencé par l’auto-hypnose avant même de commencer à méditer, pour la simple et bonne raison que j’ai découvert cette activité en premier. Elle m’a aidé à faire le vide plus facilement, et m’a appris à me relâcher en quelques secondes, au bout de seulement 3 séances. Quelques notes de musiques, une voix apaisante… et mon corps se détend immédiatement. Pour celles et ceux qui ont du mal à savoir s’ils sont réellement détendus, j’ai remarqué qu’en ce qui me concerne, le plus flagrant se situe au niveau de ma mâchoire. Lorsque je me relâche, elle se desserre toute seule, très naturellement. Prêtez-y attention, cela vous aidera peut-être.

 


 

J’espère que cet article vous aura aidé à vous familiariser avec la méditation, qu’il vous aura permis de trouver quelques astuces ou supports utiles. N’hésitez pas à partager vos conseils en commentaires.

Si certain(e)s parmi vous :

  • souhaitent écrire un article complémentaire sur le sujet
  • souhaitent s’adresser à un public confirmé
  • souhaitent publier un texte de méditation
  • ou souhaitent écrire un article sur un tout autre sujet

Rendez-vous dans la rubrique GUEST BLOGGING où vous trouverez toutes les informations nécessaires, puis dans la rubrique CONTACT pour en discuter ensemble.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s